Kytionnaire : Warhammer Warriors

Accueil

Liens

Contact

Warhammer Warriors


Un jeu à base de livrets de combat de Rick Priestley, édité par Games Workshop en 1999. Jouable en 10 minutes par 2 joueurs.

En tant que défenseur de votre cause, combattez un membre d'une des principales factions de Warhammer 40000 et voyez sur son livret les effets de vos attaques.

Principe



Voir les Lost Worlds dont le principe est très proche.

Avis



  Dans la série des livrets de combat initiée par 'Aces of Aces' en 1980, les Warhammer Warriors ont une place à part du fait qu'un choix différent a été fait pour gérer les changements de pages. Alors que dans les autres jeux du même type, on se rend soit à la page correspondant à l'action que l'on a choisie pour y chercher le numéro de code donné par l'adversaire, soit sur une page donnée par le joueur adverse selon un code qui ne peut pas nous donner la moindre indication sur le coup qu'il a choisi, dans Warhammer Warriors, on va à la page donnée par l'adversaire selon un code qui nous indique son action. Ce changement pourrait tenir de l'anecdotique s'il ne modifiait pas le jeu sur un point important: avec cette nouvelle méthode il est possible de tricher. Il suffit d'attendre que l'adversaire donne son numéro le premier et de se décider rapidement en fonction de celui-ci pour donner une réponse adéquate. Ceci est très aisé pour un joueur qui connaît bien les codes associés à chaque action et l'adversaire ne peut pas déceler le changement puisqu'on n'a pas, comme dans les Lost Worlds ou les Battlebooks, à se rendre sur la page du coup que l'on a choisi (ce qui rend tout changement de dernière minute impossible puisqu'il faudrait changer de page). La solution consiste à se rendre à la page correspondant à l'action choisie pour pouvoir apporter une preuve en cas de doute. Mais alors que ceci était naturel avec les Lost Worlds, cela fait un mouvement inutile dans ce jeu. Une autre solution peut être de noter les coups avant de les donner puisqu'il faut de toutes façons garder trace des munitions et de certaines actions limitées en nombre. Les parties à la façon de l'As des As qui peuvent même être pratiquées au téléphone sont bien compromises.
Autre problème des Warhammer Warriors: je ne sais pas si le jeu a été intensivement testé mais il arrive parfois des incompatibilités entre livrets; à tel point qu'un joueur peut se retrouver sans aucun coup légal possible. Ceci est très génant puisqu'il faut alors momentanément stopper la partie pour trouver un accord qui permettra de la terminer ou alors il faudrait carrément revoir en profondeur tous les livrets et changer des règles.
De plus, certains coups sont trop difficilement évitables et ils entraînent inexorablement celui qui les subit vers la défaite. Je trouvais, au départ, bien vu le système qui rendait ce jeu un peu plus cinématographique que les autres: l'illustration montre toujours l'action que l'autre joueur a choisi tant qu'il n'a pas été stoppé dans son élan pour cause de blessure. Avec les Lost Worlds ou les Battlebooks on a souvent du mal à comprendre ce que l'autre joueur a voulu faire exactement si on ne connaît pas bien les numéros associés aux actions; on se demande parfois pourquoi on se prend une blessure alors que l'image que l'on voit du personnage adverse ne nous fait pas penser qu'il a pu nous toucher. Ce n'est pas le cas ici mais c'est justement là que le bât blesse: si l'adversaire fait un coup spécial, on le verra le plus souvent faire son coup spécial. Du coup, il aura à chaque fois les mêmes possibilités pour le coup suivant puisqu'on lui lira toujours les mêmes instructions de la même page. En jouant toujours la même chose, il pourra nous obliger à tenter des manoeuvres inconsidérées pour sortir de cette spirale infernale et le risque de prendre des dommages au passage n'est pas toujours très faible. J'ai justement une attaque dans ce genre qui fonctionne avec tous les livrets de la série et si je la joue, le joueur en face est tellement dégouté qu'il ne réclamera sa revanche que pour faire la même chose. Avoir une vingtaine d'actions possibles pour finalement n'en utiliser qu'une, c'est un peu tristounet.
Une solution consiste à interdire les coups doubles sur certaines attaques. Cela peut marcher, même si l'envie de gagner tend à y faire revenir dès que possible. Je trouve tout de même dommage que ce travail n'ait pas été fait en amont.
J'aime assez bien, malgré tout: pour le thème qui permet d'aller au vif du sujet sans avoir le stress des blips de Space Hulk; pour la collection des jeux de ce genre; parce que le jeu est de trouver comment modifier la chose pour qu'enfin elle fonctionne correctement.


Références

Les 6 Warhammer Warriors existant.

Kal Jericho Kal Captain Leonatos Leonatos
Ephrael Stern Ephrael Kharn the betrayer Kharn
Tyranid Warrior Tyranid Warrior Eldar Exarch Eldar Exarch

Page sur le thème des Combats singuliers.

infos légales