Kytionnaire : Top race

Accueil

Liens

Contact

Top Race


Un jeu de plateau
De Wolfgang Kramer
Par Ass, 1996
Jouable en 45 minutes
Pour 2 à 6 joueurs
Niveau Facile
Genre Course, Fourberies

Gagnez une course de Formule 1 où chacun est maître de la destinée de tous.

Principe



    Les joueurs commencent par recevoir 200000 de la banque (un jeu qui commence comme ça ne peut pas être mauvais). Puis toutes les cartes de mouvement sont distribuées. Ces cartes présentent un certain nombre de voitures de couleur et, pour chacune de ces voitures, le nombre de cases qu'elle pourra parcourir si la carte est jouée. Seules trois cartes sont différentes et présentent des liens entre certains couples de voitures qui permettront d'élaborer des stratégies tordues comme faire avancer un concurrent pour le dépasser au dernier moment ou le mettre en panne à une case de la ligne pour lui apprendre à patienter.
Les six cartes représentant les voitures sont mélangées puis elles sont retournées une par une pour donner, chacune, lieu à une mise aux enchères. Chacun essaie d'acheter la voiture qui le fera gagner. Cette voiture est en général celle pour laquelle on a le plus de points de mouvement et si possible la carte de lien. Si on n'a pas trop de points pour une voiture, il ne faut pas trop compter sur les autres joueurs pour la faire avancer.
Il n'y a pas d'objectif secret durant la partie et on n'a pas d'autre véritable choix que de gagner la course. La seule exception est si on joue avec la possibilité de parier et qu'on a prévu une super arrivée pour un tocard ennemi après le dernier passage au point de pari. Mais on pourrait se demander pourquoi on ferait gagner 200000 à un autre joueur pour ne gagner que 180000 au maximum. A moins qu'on l'ait massacré aux enchères et qu'on puisse lui faire cette faveur... bien vu...
Les enchères sont ouvertes. Il n'y a donc pas de tour et il n'est pas utile de passer. On mise quand on veut. Attention toutefois à ne pas trop s'amuser à faire monter les enchères juste pour le plaisir de faire dépenser des sous aux copains: parfois ils abandonnent et on se retrouve à faire la course en tacot.
La phase d'enchère peut nous donner la voiture que l'on souhaite mais il faut se souvenir qu'il vaut mieux veiller à ne pas dépenser trop: le but ultime est l'argent et celui qui gère le mieux ses achats, et se réserve la possibilité d'une place d'honneur à l'arrivée, peut gagner contre le dépensier qui mise tout sur une première place sur le podium.
A la fin des enchères, aucun joueur ne doit avoir trop de voitures par rapport aux concurrents. Ainsi, à deux joueurs, chacun doit avoir 3 voitures et, à plus de deux, aucun joueur n'est autorisé à posséder plus de 2 bolides. Un joueur qui a déjà atteint son quota ne peut plus tenter d'acquérir une nouvelle voiture et ne participe donc plus aux enchères.
Quand un joueur se retrouve obligé d'acheter pour rattraper son retard en bolide, il y a un achat forcé à 30000.
Le dernier à avoir acheté commence. Il joue une carte et, dans l'ordre inscrit sur celle-ci, déplace toutes les voitures (même les concurrentes) pour dépenser tous les points de mouvement alloués à chacune. Seule la couleur noire permet d'avancer une voiture au choix à condition que la couleur choisie ne soit pas présente sur la carte.
Le jeu continue ainsi - avec les quelques cartes spéciales de lien en nombre infime qui font rejoindre ou attendre une autre voiture - jusqu'à ce que tous les bolides aient franchi la ligne d'arrivée. S'il n'y a pas assez de cartes pour que toutes les voitures passent la ligne, cela veut dire qu'on a bien joué à se bloquer et, dans ce cas, les voitures rejoignent quand même l'arrivée en fonction de leur position sur la piste.
Chaque voiture rapporte une prime en fonction de sa place sur le podium et le vainqueur est le plus riche.

Avis



   Top Race est un Ave César des temps modernes. Un jeu où les queues de poisson et les blocages sont monnaie courante.
On se délecte à jouer une carte faisant avancer de 10 cases une voiture concurrente bloquée, ou à créer un bouchon en obligeant un adversaire à nous faire avancer pour sortir de cette mauvaise passe.

Aider un adversaire à voir la ligne d'arrivée poindre et le dépasser au dernier moment avec la carte lien est un vrai plaisir. On se fait parfois des frayeurs avec ça, parce qu'il ne faut pas non plus qu'un chauffard s'intercale et empêche ce coup fabuleux, mais quand ça passe, on peut être fier. Voir un concurrent ne pas avancer parce qu'il a peur qu'on utilise le lien est aussi agréable. Moins, mais quand même un peu.

Une partie avec possibilité de miser sur des voitures est, de loin, plus intéressante: cela peut donner lieu à des alliances, cela change la façon d'enchérir et de gérer la course puisqu'on peut désormais gagner un peu de sous grâce à une autre écurie. Comme dit précédemment, on peut garder - un moment - secret l'objectif que l'on s'est fixé. Il y a possibilité de ralentir une voiture pour miser gros dessus et l'aider ensuite à atteindre une bonne place. C'est souvent risqué parce que les adversaires ne sont pas dupes en voyant une voiture traîner, sachant très bien que l'intérêt de chacun est de finir la course en tête. Mais c'est ce qui fait tout l'intérêt de ce genre de stratégie.

Les parties sont rapides, pleines de rebondissements et donc jamais ennuyeuses. Top Race un très bon jeu, qui permet de faire de nombreuses crasses à ses amis avec un grand sourire ou un petit mot d'excuse, prétextant qu'on fait ce qu'on peut pour les aider avec les cartes qu'on a.


Références

Aucune référence pour l'instant.

infos légales