Kytionnaire : Buttonmen

Kytionnaire : Buttonmen

Accueil

Liens

Contact

Button men


Un jeu de dés
De James Ernest
Par Cheapass Games, 1999
Jouable en moins de 15 minutes
Pour 2 joueurs
Niveau Facile
Genre Confrontation

Lancez les dés correspondant au personnage de votre badge et tentez d'affaiblir votre adversaire en lui retirant les dés qu'il a.

Principe



   Présenté à l'origine comme animation lors des conventions américaines, ce jeu se joue avec des badges que les participants arborent au revers de la veste et des dés que tout rôliste normalement constitué possède en nombre. Le tout est fait pour avoir des parties rapides autorisant tournois ou championnats.

Les dés sont indispensables, les badges - représentant les personnages et donnant le nombre de faces de leurs cinq dés de combat - sont facilement remplaçables mais sont beaucoup plus classes qu'un bout de papier avec un croquis et des notes (ce n'est pas Mr G. qui dira le contraire).

Au début de la partie, chaque joueur lance ses cinq dés et les place en ligne de façons à ce qu'ils soient visibles aisément. Le but de Button Men est de s'emparer des dés de l'adversaire avec les dés que l'on a. Pour ce faire, il existe deux techniques de base (de nombreux personnages possèdent des coups spéciaux mais je n'entrerai pas dans les détails).
Les techniques de prise sont:
- soit avec un dé on bat ou égalise un dé adverse auquel cas on s'en empare et on relance le dé qui a servi à l'attaque;
- soit avec plusieurs dés on atteint exactement la valeur d'un dé adverse, on le prend alors et on relance tous ceux qui ont participé à l'attaque.
Et c'est tout pour les règles de base. On joue jusqu'à ce que les joueurs passent successivement faute de coup légal (puisqu'il est interdit de passer s'il y a une possibilité de jouer) et la partie est terminée. Chaque dé confisqué à l'adversaire rapporte son nombre de faces, chaque dé conservé la moitié de ce nombre.

Avis



   Evidemment, avec un système aussi simpliste, on peut trouver des techniques qui améliorent grandement les chances de victoire. Ces techniques sont quelque peu malmenées dès lors que l'on joue avec des personnages qui possèdent des coups spéciaux ce qui redonne un peu d'intérêt au jeu. Le véritable problème du jeu est que les personnages sont souvent déséquilibrés (dans les deux sens du terme) et que certains ont donc beaucoup plus de chances de remporter la victoire.
Néanmoins, pour le prix, la rapidité des parties et vu qu'il y a quelques risques à prendre, Button Men peut être un bon paliatif pour ceux qui veulent un jeu d'apéritif en remplacement du 421 ou pour des donjoneurs qui ne savent que faire de leurs dés en attendant que le barde en ait fini avec la donzelle.


Références

Page sur le thème des Combats singuliers

infos légales